Les trois superbes albums suivants, signés par Jeanne Taboni Misérazzi et Loren Bes, déclinent chacun à leur manière le thème de la liberté : celle de s’exprimer, d’être soi-même, de lutter contre l’intolérance … Et d’être heureux, tout simplement ! Un « make off » des illustrations est proposé à chaque fin d’album, mettant en lumière l’éblouissant talent de Loren Bes… Et la somme de travail nécessaire pour obtenir un tel résultat ! Textes et illustrations en parfaite harmonie pour ces albums de la collection « Messagers » de Bilboquet ! Bluffée !

 

 

 

Le roi Bouffon est plutôt du genre à être imbu de lui-même : il n’aime rien tant que d’être admiré par ses sujets… Mais ceux-ci, à commencer par sa propre fille, la princesse Manon, n’ont qu’une seule passion qui les rend profondément heureux : dessiner n’importe où tout ce qui leur passe par la tête ! Le bien nommé Bouffon jalouse ce talent qu’il n’a jamais possédé et qui le met en état d’infériorité envers ses sujets… Fou de colère, il ordonne alors à ses soldats de confisquer tous les crayons de couleurs du royaume ! Ah, non mais ! Ses sujets allaient enfin se consacrer à sa gloire au lieu de crayonner ! Mais Bouffon se trompait… Au lieu de passer leur temps à l’aduler comme il l’espérait, le peuple se mit à le détester franchement pour leur avoir ôté leur liberté d’expression… La princesse Manon, elle aussi privée de ses crayons, fit un rêve qui lui donna envie de se réfugier auprès de son arbre préféré qui avait été planté le jour de sa naissance. Quand elle l’enserra de ses bras, elle vit un tout petit bourgeon en forme de crayon et le prit délicatement pour écrire ses initiales sur l’écorce… Soudain, émerveillée, elle vit des centaines de crayons de toutes les couleurs pousser sur les branches de l’arbre…Jeanne Taboni Misérazzi a écrit ce texte juste après l’attentat de Charlie Hebdo qui a coûté la vie à de pacifistes dessinateurs qui se servaient de leurs crayons pour dénoncer la bêtise et l’injustice. Ce texte fort mis en images par les magnifiques illustrations de Loren Bes met en lumière la nécessité et le droit à pouvoir s’exprimer, dans le respect d’autrui, sans entraves… A partir de 5 ans.

L’arbre aux crayons de Jeanne Taboni Misérazzi et Loren BesBilboquet, 2016 / 14,50€ (Format 32×24)

Jamais un sourire n’a effleuré et encore moins éclairé le triste visage du duc de Minallongé. Pourquoi ? Nul ne le sait … Triste, non, une vie sans joie ? On pourrait le plaindre… Mais le jour où ce triste sire devint prince du royaume, sa première mesure fut d’interdire à ses sujets… de rire ! Les malheureux qui s’y risquaient ou ne pouvaient s’en empêcher se retrouvèrent derrière les barreaux… La terreur régnait, les enfants, en particulier étaient confinés à l’intérieur de leur logis, de crainte qu’un éclat de rire fatal ne leur échappe…Les gens devinrent silencieux et aussi tristes que le prince du royaume. Un jour, un colporteur arriva sur la place du village pour vendre ses colifichets… Quand il vit les gens aussi tristes et qu’il apprit la raison de leur morosité, il partit dans un grand éclat de rire qui se termina en fou rire ! Et vous savez quoi ? Le rire est communicatif ! A son contact, les gens commencèrent à sourire puis à rire furieusement, libérant toute leur joie de vivre bien enfouie tout au fond d’eux-mêmes. Impossible de les arrêter ! Et Minallongé alors ? Il eut beau hurler à son peuple d’arrêter de rire, rien n’y fit et il ne put stopper cette déferlante qui contaminait même ses soldats… Interdire aux gens de rire, c’est leur demander d’arrêter de vivre et de respirer : c’est stupide ! Mais les puissants décident parfois de promulguer des lois injustes et arbitraires, à l’encontre de toute raison… A nous de ne pas tout accepter et de faire preuve de vigilance ! A partir de 5 ans.

J’interdis de rire ! de Jeanne Taboni Misérazzi et Loren BesBilboquet, 2016 / 14,50€ (Format 32×24)

Si le roi Baudruchon règne en tyran sur ses sujets, ce vaniteux est en plus persuadé d’être le maître absolu de tout être vivant sur son territoire, du plus petit animal au moindre brin d’herbe… Un jour, il entendit une petite voix venue du ciel lui murmurer qu’il ne possédait ni le ciel, ni le soleil, ni les étoiles, ni la lune… Quel affront ! Fou de colère, il envoya derechef ses soldats à la recherche de l’effronté qui osait mettre en doute sa suprématie, sans succès… Depuis, Baudruchon regarde les cieux d’un mauvais œil : même la lune semble se moquer de lui et les étoiles ne lui ont jamais parues aussi brillantes ! Il tente tout d’abord de faire barricader portes et fenêtres de son château pour ne plus laisser entrer la lumière céleste… Mais c’est sous-estimer sa puissance et son impuissance à la calfeutrer ! Il décide alors d’employer les grands moyens, obligeant ses sujets à fabriquer de gigantesques échelles afin de décrocher la lune et les étoiles… Mais nul ne peut capturer l’inaccessible étoile et l’impossible quête de Baudruchon le conduira vers la folie… Entre ombre et lumière, Jeanne Taboni Misérazzi et Loren Bes pointent de la plume et du crayon qu’on ne peut tout posséder et qu’il n’en n’est nul besoin pour être heureux… Une fable magistrale à méditer ! A partir de 5 ans.

Décrochez-moi la lune de Jeanne Taboni Misérazzi et Loren BesBilboquet, 2017 / 14,50€ (Format 32×24)

 

                                                 Christine Le Garrec